P&O Zeebrugge installe Smart Fence pour lutter contre la transmigration

Ces dernières années, de plus en plus de transmigrants tentent de rejoindre le Royaume-Uni. Et cela n’a pas échappé à la UK Border Force. Les autorités britanniques ont décidé de co-investir dans une sécurité accrue sur le continent. D’abord à Calais, mais le problème s’est très vite déplacé vers Zeebrugge. Avec le plan Smart Fence, P&O Zeebrugge est parvenu à convaincre la UK Border Force de libérer également du budget chez nous.
P&O Zeebrugge

Le Smart Fence est l’élément principal d’un plan global de priorités élaboré par G4S afin d’assurer la sécurité du site P&O de Zeebrugge, aujourd’hui et demain. Ce plan combine des technologies qui n’avaient jusqu’à présent jamais été appliquées en Europe. 

Détection et intervention plus rapides

caméra smart fence Ce Smart Fence couvre tout le périmètre entourant l’entreprise portuaire, soit quelque 6 kilomètres. Des caméras thermiques adaptées aux grandes distances fonctionnent de concert avec des caméras intelligentes détectant les mouvements. Elles envoient automatiquement des alarmes en temps réel aux agents G4S les plus proches qui patrouillent dans le secteur. Geert Willem, Terminal Operations Manager chez P&O Zeebrugge, en apprécie déjà les avantages : « La performance est impressionnante. Auparavant, des agents devaient détecter eux-mêmes les effractions sur un mur vidéo, à l’aide de caméras orientables. Aujourd’hui, le logiciel de gestion vidéo reprend en grande partie cette tâche. À la clé ? Une meilleure visibilité, une plus grande vigilance et un délai de réaction écourté. Le logiciel génère aussi des rapports, afin que nous puissions ajuster notre plan sur base de la menace réelle. »

Le système fonctionne depuis peu, mais il a déjà porté ses fruits. Geert : « Il a permis de détecter plusieurs entrées par effraction. Nous peaufinons actuellement le logiciel. Entre-temps, le Port Facility Security Officer de G4S familiarise les agents avec le système et donne des instructions claires sur la façon de réagir et d’évaluer les dangers. » 

À présent, nous détectons les gens au moment de l’intrusion, et non plus quand ils sont déjà sur notre terrain.
Geert Willem, TERMINAL OPERATIONS MANAGER CHEZ P&O ZEEBRUGGE

Screening détaillé

Les bons résultats sont le fruit d’un screening préalable très détaillé. G4S a soigneusement identifié tous les points sensibles. L’énorme périmètre, extrêmement étendu en raison de la taille du terminal, constituait le défi majeur. De plus, le terminal se situe sur la voie publique, dans une zone résidentielle. 

Un autre défi s’est cependant manifesté lors de l’installation du matériel et du logiciel : la crise du coronavirus. Grâce aux mesures de sécurité nécessaires et aux efforts fournis par l’équipe G4S pour que tout le matériel soit livré à temps, le projet a quand même pu être bouclé en deux mois.

L’importance de la perception

P&O Zeebrugge collabore depuis plus de 30 ans avec G4S. La confiance est grande. Nous avons participé aux discussions avec les services de la police locale et la douane, afin de savoir ce qui se passe dans le port et être en mesure d’anticiper davantage. Geert : « Pour qu’une aussi longue collaboration ne s’enlise pas, les deux parties doivent éviter à tout prix l’aveuglement professionnel. Et nous y parvenons relativement bien. Des deux côtés, les problèmes sont abordés comme il se doit. La communication est très ouverte. Mais le grand avantage de G4S réside dans sa rapidité de réaction. Ils interviennent très rapidement en cas de menace imprévue ou d’augmentation du niveau de sécurité. De plus, la perception de nos clients est très importante à nos yeux. À l’heure actuelle, la qualité de notre service dépend de la qualité de notre politique de sécurité. Sur le plan commercial, il est essentiel que notre client soit convaincu que nous sommes une entreprise sûre. Et G4S y contribue. »

^