10 conseils pour ne plus perdre de temps lors des contrôles de sûreté à l'aéroport

Les contrôles de sécurité dans les aéroports nous semblent parfois parfois interminables et ils en angoissent plus d’un ! Pourtant, quelques préparations en amont éviteront de longues files d’attente. Imprimez la liste et partez zen !

Co

1 - Les objets interdits

Vous ne vous séparez jamais de votre couteau suisse mais il faudra s’y résoudre le temps de votre vol. En effet, il est formellement interdit de transporter un objet réputé dangereux. S’ajoutent à la liste les ciseaux, lames de rasoir, tout objet contondant ou coupant, mais aussi les cartouches d’imprimante, les feux d’artifice ou thermomètres à mercure (interdits aussi en soute).

2 – Le dress code

On évite d’empiler les vêtements sur soi ou de sortir ses plus belles tenues. Votre veste finit souvent dans le bac en plastique pour passer au scanner, alors on laisse son smoking dans son dressing ! Pour les chaussures, faites simple afin de les retirer facilement si nécessaire.

3 – Haro sur le métal

Ceintures, bijoux, monnaie et clés trouveront refuge dans la valise pour ne pas perturber les détecteurs. Si vous ne voulez vraiment pas vous séparer, sachez que l’on vous demandera sûrement de les retirer avant de passer le contrôle.

4 – Garder ses appareils électroniques à portée de main

Ils doivent obligatoirement être placés dans les bacs plastiques prévus à cet effet. Cela concerne les ordinateurs portables, téléphones et appareils photo.

5 – On vide ses poches !

Là encore, il s’agit souvent d’une grosse perte de temps. Voyagez léger et gardez un petit sac à portée de main pour contenir les indispensables.

6 – Les papiers sont prêts !

Passeports et carte d’embarquement doivent être facilement accessibles, car primordiaux pour passer les différents contrôles.

7 – On n’emballe pas les cadeaux

Vous avez effectué des emplettes pour vos proches sur votre lieu de vacances. Prévoyez de les emballer une fois de retour à la maison, car dans le cas contraire, vous risquez de perdre un temps précieux si l’un d’entre eux est jugé suspect par les autorités.

8 – Les liquides

Vous connaissez la règle : pas plus de 100 ml par produit sont autorisés en cabine. Tous doivent être regroupés dans une pochette plastique fermée (dimensions : 20 x 20 cm). L’exception concerne les aliments pour bébés, les médicaments (munissez-vous de l’ordonnance), les denrées alimentaires pour un régime particulier et les produits achetés dans les boutiques de l’aéroport.

9 – Les dispositifs médicaux

Si vous voyagez avec un dispositif médical tel qu’un pacemaker, une prothèse ou tout autre traitement spécifique, il faudra être en mesure de présenter un justificatif si le personnel d’inspection le réclame.

10 – On arrive en avance

Pour parer aux longues files d’attente aux portes de contrôle lors des périodes d’affluence, prenez de la marge et arrivez en avance à l’aéroport. Installez-vous, observez les avions décoller et commencez à rêver !

^