“Je parcours chaque nuit une vingtaine de kilomètres, ça me maintient en forme !”

A 18h, alors que la plupart des gens terminent leur journée de travail, Eddy, 72 ans, enfile son uniforme d’agent de gardiennage et se prépare à commencer la sienne. Ou plutôt sa nuit de travail. De 19h à 7h, depuis une vingtaine d'années, il veille de nuit sur le Parlement européen. Rencontre avec cet agent de gardiennage peu ordinaire, qui nous loue ses bons et loyaux services depuis pas moins de 52 ans...!

Eddy G4S

Sa force de caractère et sa discipline exemplaire, Eddy les doit, entre autres, à sa formation militaire. Mais suite à un drame familial, il quitte l’armée et se lance dans le secteur de la sécurité privée. “J’ai commencé ma carrière chez G4S en 1969 comme Inspecteur de nuit. A l'époque, l’entreprise s’appelait ‘Société de Surveillance et de Sécurité’ et avait un côté très familial.” Eddy veillait à ce que l’entreprise offre un service de qualité aux clients : il se rendait chez les clients à l’improviste et vérifiait que les agents effectuent bien leurs missions. “En fait, j’étais le trait d’union entre la direction et le personnel et j’avais de nombreux contacts avec les clients. Ce côté humain me plaisait énormément, j’avais un vrai sentiment d’utilité car je venais en aide à mes collègues et je contribuais à remonter la cote de la société", affirme Eddy avec une pointe de nostalgie. 

Eddy a ainsi supervisé pendant une vingtaine d’années les patrouilles et le service statique de nuit, et ensuite le transport de fonds et de documents de nuit. Il a vécu de près les attaques des CCC (Cellules Communistes Combattantes) dans les années 80 qui ont visé un fourgon et le siège d’une banque où travaillaient des collègues. Étant de service, il a dû se rendre sur place juste après les faits. Cette période noire l’a fortement marqué, mais son empathie et son besoin de rendre service le pousseront à devenir pompier volontaire.

Fin des années 80, suite à une réorganisation de la société, Eddy devient Coordinateur pour diverses banques. Une dizaine d’années plus tard, début des années 2000, il commence à travailler comme agent de gardiennage au Parlement européen, l’objectif étant de renforcer l’équipe sur place. 20 ans plus tard, il est toujours là ! De 19h à 7h du matin, il veille avec 6 autres collègues sur le site. Il effectue en binôme des rondes nocturnes et parcourt une vingtaine de kilomètres par nuit, été comme hiver. “Certains paient pour faire du sport et bien moi, c’est le travail qui me maintient en forme”, plaisante-t-il. 

Eddy Quote
C’est tout ce que l’on peut lui souhaiter. Merci Eddy pour votre loyauté et votre dévouement plus qu’exemplaire !
 
^