[Communiqué de presse] Victime d'un accident de voiture ? Un agent de gardiennage vous prend directement en ligne

G4S étend ses services pour répondre aux appels SOS émis des voitures.

 

Bruxelles; le 30 janvier 2020 - Dorénavant, les appels d'urgence provenant des voitures seront également transmis à l'entreprise de sécurité G4S. Les services de son centre d'urgence ont été élargis pour répondre rapidement et efficacement aux appels SOS via le système nommé "eCall". G4S est l'une des premières entreprises de sécurité à avoir obtenu une telle licence pour répondre aux appels électroniques passés depuis les véhicules. Dès ce mois-ci, elle déploiera une vingtaine d'opérateurs dédiés à cette mission.

Depuis le 31 mars 2018, toutes les voitures neuves sont équipées d'un bouton "eCall" ou SOS conformément aux réglementations européennes en vigueur. Ce système garantit que les services d'urgence sont automatiquement avertis en cas de grave accident de voiture et puissent arriver sur place rapidement. Même ceux qui sont témoins d'un accident peuvent alerter les services d'urgence via le bouton de la voiture. Grâce à cela, la Commission européenne espère sauver plus de 2.500 vies en Europe chaque année. 


Afin d'éviter une surcharge des centres d'urgence, le gouvernement belge a souhaité que les appels émis par ce système soient “filtrés” par des organisations privées. En effet, les appels via eCall peuvent être sans fondement : des enfants qui jouent avec le bouton ou des personnes qui n'utilisent pas correctement l'eCall, c’est-à-dire qui se trompent et veulent avoir une assistance pour une panne par exemple. En collaborant avec des organisations privées, les appels sont traités minutieusement et renvoyés aux services d'urgence si cela est bien nécessaire. C'est ce “filtre” que G4S formera avec son nouveau service. 


D’autres numéros que 112

Parce que le nombre de voitures avec un système “eCall” augmente tous les jours, l'entreprise de sécurité G4S a élargi ses services afin de pouvoir répondre aux appels d'urgence. Les 27 employés actuels dédiés à cette mission ont reçu une formation spécifique. G4S recherche encore 15 personnes pour le renforcement de cette équipe. Les opérateurs ont ciblé des numéros de téléphone, autres que le 112, pour informer les services d'urgence appropriés, c’est-à-dire du lieu le plus proche de l'accident. 

« Nos opérateurs sont formés pour garder la tête froide, et lorsque c'est possible, demander les informations les plus cruciales à la victime ou aux témoins oculaires pour s'assurer que les services d'urgence soient sur place rapidement. De cette façon, en tant qu'entreprise de sécurité, nous voulons faire tout le nécessaire pour réagir rapidement en cas d'urgence et ainsi aider à bâtir une société plus sûre. »
- Julie Viaene, experte du service de surveillance à la centrale de télésurveillance G4S

E-call button
^